Pourquoi créer votre blog d’entreprise ?

Peu importe la taille des entreprises et leurs activités, le blog d’entreprise est devenu un véritable effet de mode. Tout le monde s’y met avec plus ou moins de talent.

Mais peut-on le qualifier d’effet de mode ? Je ne suis pas si sûr que ça. Comme beaucoup, vous vous demandez surement pourquoi créer votre blog d’entreprise ?

Je vous présente les différentes raisons de créer un blog d’entreprise aujourd’hui.

 

Pour vous rapprocher de vos clients et lecteurs.

 

Evidemment, qui dit blog dit articles. Et qui dit articles dit textes écrits. Vous me suivez jusque là ? Attention, ça se corse : et qui dit textes écrits dit humanisation de votre communication.

Et oui, à l’heure des nouvelles technologies, un blog est un moyen d’humaniser votre communication. D’ailleurs, il existe pour cela une excellente technique : le story telling. Cela consiste à parler de vous et de votre activité au quotidien à la manière d’un conte. Oui, oui, d’un conte. Et comme dans un conte, il y’a un début, un élément déclencheur, des péripéties et un héros (vous). L’objectif : faire adhérer votre public cible à votre discours.

Quand c’est bien fait, c’est bien plus efficace qu’un simple discours commercial comme savent le faire de nombreuses publicités ennuyeuses.

Parlez de vous, donnez des conseils… vos lecteurs vous le rendront bien.

 

Pour booster votre visibilité sur les moteurs de recherche

 

Un blog est aussi excellent pour vous positionner sur de nombreux mots-clés. Et oui, on parle de SEO là.

En fait, si vous vendez des produits ou des services, vous allez sans doute vouloir vous créer un site. C’est un bon début. Mais comment remplir ce site ? Et surtout, comment le faire vivre ? Ce n’est pas en expliquant précisément toutes vos prestations que vous allez être actif. Et, c’est bien connu, être actif est nécessaire pour valoriser votre site sur les moteurs de recherche.

Le blog vous sert donc à publier un grand nombre d’articles en rapport avec votre activité. D’un côté, vous avez vos pages statiques avec vos produits et services qui ne bougent que rarement (voire jamais). De l’autre, votre blog que vous mettez à jour de façon quotidienne ou hebdomadaire.

Bon après, il faut de l’inspiration. Mais ça, c’est une autre histoire.

 

Pour vendre votre expertise

 

Un blog, c’est aussi un excellent moyen de montrer que vous êtes un expert dans un domaine. En effet, en rédigeant sur un thème précis, vous donnez à vos lecteurs des pistes de réflexion, des conseils et des astuces.

Ainsi, bien que cela prenne un certain temps, vous vous placez comme un interlocuteur de référence dans le domaine. Si vous êtes encore peu connu, votre blog d’entreprise vous aide à vous faire connaitre. Si vous êtes déjà leader sur votre secteur, vous donnez à manger à vos clients et vous donnez envie aux éventuels prospects de faire appel à vous.

Bref, tout bénef !

 

Pour accompagner votre site e-commerce.

 

Vous avez un site e-commerce ? Rien de tel qu’un blog pour mettre en valeur vos produits autrement et pour parler de vous et de votre activité.

Nous avons parlé tout à l’heure de pages statiques. C’est souvent le cas d’un site e-commerce. Peut-être changez-vous régulièrement de produits ? Si vous pouvez, en effet, intégrer un nouveau produit toutes les semaines, le blog sera moins important. Par contre, si votre catalogue ne change pas ou peu, le blog sera d’une importance capitale.

A noter : le fait de changer régulièrement votre catalogue peut chambouler votre visibilité. Imaginez : vous avez un tout nouveau produit. Vous l’insérez sur votre site. Vous avez trouvé le mot-clé qu’il faut pour rendre visible votre page sur les moteurs de recherche. Seulement, après quelques temps, votre produit n’est plus disponible. La page doit donc disparaître. Etant donné qu’une stratégie de référencement naturel demande un certain temps pour être efficace, c’est vous tirer une balle dans le pied.

Avec un blog, vous créez vos pages sans avoir peur de les voir disparaître un jour. Ainsi, vous pouvez travailler votre référencement naturel sur le long terme.

De plus, c’est aussi l’occasion de parler différemment de vous et de vos prestations. Vous pouvez ainsi mettre en valeur vos produits et services autrement que sur vos fiches produit, vendeuses par nature.

 

Un blog, c’est aussi une passion que l’on veut partager.

 

Business mis à part, créer un blog, c’est aussi avoir envie de partager votre passion et/ou donner votre avis sur un sujet précis. D’ailleurs, une fois le premier blog créé, c’est difficile de s’arrêter. De nombreux bloggers gèrent plusieurs blogs sur différentes thématiques.

Ainsi, si vous aimez votre métier ou si vous avez une passion quelconque, pourquoi ne pas créer un blog pour la partager avec tous les internautes ? Qui sait, cela peut se révéler utile pour rencontrer de nouvelles personnes ou peaufiner votre savoir.

 

Un blog, ça peut aussi vous rapporter de l’argent.

 

Connaissez-vous Adsense ? Proposé par Google, c’est le moyen de mettre de la pub sur votre blog et de gagner un peu d’argent. Très facile à configurer, la régie publicitaire de Google mettra sur votre site des bandeaux de pub personnalisés en fonction de vos internautes.

En plus de Google Adsense, il existe des sites d’affiliation vous permettant de choisir les campagnes publicitaires à intégrer sur votre site.

Il va sans dire qu’il faut déjà un peu de visites pour que cela soit intéressant. De plus, il faut tenir compte du célèbre Adblocks qui, comme son nom l’indique, bloque de plus en plus ces publicités. J’imagine que vous avez compris où je veux en venir. Et oui, cela devient vraiment difficile de faire de l’argent passivement avec son blog… Mais c’est possible. De nombreux sites vivent d’ailleurs exclusivement de ces revenus.

 

Maintenant que vous avez toutes les bonnes raisons pour créer votre blog d’entreprise, pourquoi ne pas vous lancer maintenant ? Les premiers résultats mettant du temps à arriver (quelques mois), je vous conseille de débuter le plus rapidement possible.

Comment trouver de belles images pour votre blog ?

Vous venez de rédiger un bel article et vous êtes prêt à le publier ? Avez-vous pensé à tout ? Faute : check. SEO : check. Structure du texte : check. Ok, vous êtes prêt.

STOP ! Attendez ! Et l’image ? Vous avez pensé à rajouter une ou des images pour illustrer votre article ? Certains diront : « pfuuu l’image, on s’en fout, ça sert à rien ». A ceux-là, je leur répondrai qu’ils se fourrent le doigt (et le bras) dans l’œil. Oui, oui le bras !

Car, en effet, l’image n’est pas là que pour faire jolie. Voyons ce qu’il en retourne plus précisément et pourquoi c’est une grave erreur de ne pas mettre de belles images sur votre blog (ou votre site).

Pourquoi rajouter de belles images sur son blog ?

 

Première chose à savoir : rajouter une image à votre article de blog permet d’aérer votre texte en plus de l’illustrer. Oui, c’est prouvé : l’œil est plus attiré par des images que par du texte. Imaginez, vous vous retrouvez devant une page web avec un pavé sans image. Quelle est votre première impression ? Si vous êtes comme moi, vous vous direz « allez hop on zappe ». Et c’est le comportement de nombreux internautes. Alors qu’un texte structuré avec des paragraphes et des images est visuellement plus sympa à lire.

Ce premier argument ne vous a pas convaincu ? Vous allez me dire « oui mais les paragraphes et les titres suffisent. Ensuite, un peu de gras sur les expressions les plus importantes et basta. » C’est pas faux. Pour ma part, je n’utilise d’ailleurs qu’une seule image qui va illustrer l’ensemble de mon article. Pourquoi une quand même ? Pour les réseaux sociaux pardi !

Vous utilisez Facebook, Twitter et/ou Google+ ? Imaginez  : vous vous trouvez devant votre timeline, vous la parcourez et retrouvez toujours les mêmes personnes qui viennent (au choix) vous raconter leur vie ou vendre leurs produits et services. Et là, vous voyez une image. Votre regard se posera instantanément dessus. Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça, c’est humain. Vous voyez où je veux venir ? Un texte sans image sera noyé dans la masse des publications. Il suffit juste d’une image pour arrêter l’œil. Bien que cela ne dure pas longtemps, c’est déjà gagné. Après il suffira d’un titre accrocheur pour appâter l’internaute mais nous y reviendrons dans un futur article.

Bon j’imagine que ce deuxième argument vous aura déjà bien plus convaincu. Maintenant, je sors ma carte maitresse : le SEO ! Et oui, tout de suite les grands mots. Et là, je vous vois vous demander : mais que vient faire le référencement naturel dans cette histoire ?

Vous connaissez la balise <alt> ? C’est ce qui viendra s’afficher à la place de votre image si celle-ci ne peut apparaitre. Les experts sont formels : notre dieu Google prend en compte cette balise et le titre de votre image. Idéal pour apparaitre dans la section spécifique du moteur de recherche.

Maintenant, j’espère que vous êtes persuadé qu’il faut rajouter au moins une image à votre article. Si vous voulez en mettre plus, ça ne peut qu’être bénéfique. C’est vous qui voyez. Pour ma part, ne pouvant créer mes propres photos et illustrations, je reste à une image par article. Tiens, d’ailleurs justement : où récupérer vos images ?

Où trouver de belles images pour votre blog ?

 

Il y’a beaucoup de sites pour trouver de belles images. Il suffit de vous promener sur internet pour trouver facilement la réponse à vos besoins. Parmi les sites que j’ai trouvés pour vous, voici une petite sélection à découvrir :

Les banques d’images gratuites :

–          Pixabay (mon petit préféré) ;

–          Freeimages ;

–          Dreamstime ;

–          FreeRangeStock ;

–          StockVault ;

–          NewOldStock ;

–          BigFoto ;

–          PicJumbo ;

–          RGB Stock.

Et les banques d’images payantes :

–          Fotolia ;

–          IStock ;

–          Gettyimages ;

–          123 RF ;

–          Shutterstock ;

Pour mes textes, j’utilise principalement Pixabay et Freeimages. En plus d’être faciles à utiliser grâce à un outil de recherche interne performant, ils possèdent un grand nombre de photos magnifiques. Celles-ci sont totalement gratuites et peuvent être utilisées pour tous types d’articles de blog. Toutefois, n’oubliez pas de remercier le photographe. Pour les autres sites, attention à bien vous renseigner sur les conditions d’utilisation des photographies. Certaines ne peuvent être téléchargées que pour une utilisation non-commerciale (pour tout sauf pour promouvoir un service ou un produit).

Dans tous les cas, vous pouvez très bien rechercher votre bonheur sur tous ces sites et garder les photos qui vous plaisent dans un dossier spécial. Ainsi, vous pourrez les retrouver plus rapidement au moment voulu.

Si vous le désirez, vous pouvez aussi payer afin de vous offrir des images sublimes que vous retrouvez plus rarement sur le web. Mais, si vous voulez mon humble avis, je ne trouve pas cela forcément nécessaire. Les banques d’images gratuites suffisent largement. Pour le moment, j’ai toujours réussi à trouver rapidement l’image qui m’intéresse.

Finalement, vous pouvez aussi demander à un photographe professionnel. Cela se révèle d’ailleurs nécessaire dans le e-commerce pour prendre en photo et mettre en valeur vos produits. L’intérêt : posséder des photos uniques et originales. Parce qu’il faut se l’avouer, le principal inconvénient des banques d’image gratuites, c’est justement qu’elles sont gratuites. Qui dit gratuit dit téléchargement facile et surtout utilisation en masse.

Et vous ? Quel fournisseur d’images préférez-vous ?

SEO ou Adwords : avantages et inconvénients.

Dans le domaine du référencement web, il existe deux grandes pratiques : le référencement naturel (SEO) ou le référencement payant (principalement Adwords). Chaque technique a son lot de fans et de détracteurs. Bref, c’est une véritable énigme que nous allons essayer d’élucider.

Alors, SEO ou Adwords ? Vous allez voir que la réponse n’est en fait pas si simple que ça.

 

Avantages et inconvénient du référencement gratuit

 

Le référencement naturel (ou SEO pour Search Engine Optimization), tout d’abord, consiste à vous rendre visible sur des mots-clés en positionnant des pages optimisées dans les résultats de recherche. Pour cela, il vous faudra travailler toutes vos pages en prenant en compte les aspects techniques, le contenu et la popularité (les liens internes et externes).

Ainsi, le principal inconvénient du SEO est celui du temps. En effet, travailler son référencement naturel demande un véritable effort pour monter en position. Généralement, on dit que les résultats commencent à arriver au bout de quelques mois de travail. Evidemment, plus vous vous investissez dans votre projet en termes de temps et d’argent et plus vous gagnerez en visibilité rapidement. Mais ne vous attendez pas à récolter immédiatement le fruit de votre dur labeur. Le SEO est un travail quotidien qui demande une grande régularité, une véritable capacité d’organisation et surtout une certaine remise en question.

Par contre, si vous faites bien les choses, le résultat s’avère efficace et, surtout, durable. En effet, une fois les positions acquises, vos concurrents auront plus de mal à vous déloger. Toutefois, sachez que sur le web, rien n’est jamais acquis éternellement. Le tout est de ne pas vous reposer sur vos lauriers et de continuer à travailler.

Aussi, n’oublions pas de préciser que vous n’aurez pas à débourser un seul centime. Hormis les salaires de vos équipes ou le coût de la prestation de votre agence web évidemment.

En bref : si vous vous donnez les moyens, le SEO s’avère très rentable et durable. Attention toutefois à ne pas vous laisser séduire par le côté obscur de la force (le black hat). Cela peut très vite se retourner contre vous et détruire des années de dur labeur. Vous êtes prévenu. Prévoyez aussi un certain temps afin de voir les premiers résultats arriver.

Aussi, sachez qu’il est plus difficile de se positionner en SEO sur des mots-clés génériques où la bataille fait rage. D’où l’intérêt de commencer par des expressions très ciblées (ou longue traîne).

 

Avantages et inconvénient du référencement payant

 

Le référencement payant (ou SEA pour Search Engine Advertising) est surtout symbolisé par Adwords. Ce logiciel en ligne, fourni gentiment par Google, est « gratuit ». Je le mets entre guillemets puisque vous pouvez y accéder gratuitement mais son utilisation principale est payante (il existe toutefois des fonctionnalités gratuites intéressantes telles que la recherche de mots-clés pour créer votre champ lexical).

De plus, une campagne vaut très cher. Il ne suffit pas de 5€ par jour pour être visible sur les moteurs de recherche. Avec des enchères au Coût Par Clic (CPC) pouvant monter jusqu’à 2€ le clic, comprenez qu’il faudra prévoir un véritable budget. Evidemment, cela peut être optimisé en choisissant des mots-clés intéressants et affinés au fil de la campagne. D’ailleurs, les campagnes Adwords sont faciles à prendre en main, totalement paramétrables et vous font aussi profiter de courbes vous aidant à piloter votre projet et votre budget au quotidien. De plus, bon à savoir : les modifications effectuées au fil de la campagne sont instantanées.

Par contre, bien que ce canal soit cher, les résultats sont immédiats et ne nécessitent pas de travail quotidien de votre part. Il vous suffit de créer l’annonce, de lier les mots-clés voulus et de les ajuster au fur et à mesure. Contrairement au SEO, Adwords ne demande pas de gros efforts en termes de temps. Cela dit, mal géré, il va engloutir votre argent rapidement.

A noter : une fois votre campagne arrêtée, vous retombez instantanément dans l’oubli.

 

Pour conclure

 

En conclusion, selon moi, les deux se complètent très bien et correspondent à des choix stratégiques différents. Si vous avez du budget en communication, utilisez Adwords. Bien que, de toute façon, vous ne pourrez pas oublier de travailler le SEO. C’est une question de pérennité.

Si vous venez de créer votre site, utilisez Adwords pour le booster le temps que le référencement naturel commence à prendre. Puis, une fois que les premiers résultats liés au SEO commencent à apparaître, vous pourrez baisser un peu votre campagne. De même, en fonction de votre activité, il existe sans doute des périodes de l’année plus intéressantes que d’autres. Par exemple, Noël pour la plupart des e-commerçants. Un petit coup de pouce à ce moment-là peut donc s’avérer très rentable.

En réalité, pour savoir quel levier d’acquisition de trafic vous devez privilégier, pensez retour sur investissement (ROI). Mesurez précisément les retombées par rapport au temps passé et au budget que vous y avez consacrés.

Ne vaut-il pas mieux dépenser de l’argent dans une activité chère mais rentable que privilégier une activité « gratuite » qui au final ne rapporte rien ? A vous de voir. Je dis ça mais, dans tous les cas, il me parait difficile de passer à côté du référencement naturel tellement les bénéfices pour la visibilité d’un site sont nombreux.