amp et seo

AMP et SEO : est-ce important pour votre site ?

Depuis quelques mois, tout le monde a le mot AMP à la bouche.

Mis en place par Google depuis 2015, ce projet concerne tous les webmasters et les experts du SEO.

En quoi consiste cette nouvelle technologie ? À quoi sert-elle ?

Et surtout : y’a-t-il un rapport entre AMP et SEO ?

Je vous dis tout ce que vous devez savoir.

 

AMP : qu’est-ce que c’est ?

Nous sommes en 2015. Google se lance dans une campagne mobile-friendly en voulant proposer une navigation plus fluide et rapide sur nos smartphones.

Ainsi, en partenariat avec de nombreux sites de médias internationaux, le géant américain met au point la technologie AMP (Accelerated Mobile Pages ou Pages Mobiles Accélérées dans la langue de Molière).

L’idée étant de favoriser une excellente navigation mobile en baissant significativement le temps de chargement des pages. Pour cela, une page sous ce format se chargera dans une version ultra-simplifiée et épurée comparée à la version qui apparait sur votre ordinateur.

En gros, cela consiste à délaisser tous les éléments non textuels pour ne se concentrer que sur le texte, qui est le plus rapide à charger. En fait, tout ce qui ralentit le chargement de la page est mis de côté.

D’après une étude HubSpot, le smartphone est devenu le principal outil pour se rendre sur internet pour un tiers des personnes interrogées. Oui, c’est énorme.

Quand ce même site dévoile que 55 % des internautes sur mobiles passent moins de 15 secondes sur une page mobile, on comprend que le temps est une donnée importante.

Ainsi, la technologie AMP prend tout son sens. Surtout que le Product Manager du Projet AMP, Rudy Galfi, affirmait, lors de la conférence SMX Advanced de 2016, qu’une page avec le format AMP se charge en 0,7 seconde (il donne le chiffre de 22 secondes pour une page classique).

À savoir, bien que l’AMP se soit fait connaitre par Google, il est aussi utilisé par d’autres sites connus tels que Twitter, Bing ou WordPress. Facebook s’y intéresse aussi sous le nom d’Instant Articles.

Vous comprenez donc que le temps de chargement devient une ressource importante pour les grands acteurs du secteur. Surtout pour la navigation sur mobile.

 

Faut-il foncer tête baissée et s’occuper de passer tout son site en format AMP ?

Avant de chercher le moyen de profiter, vous aussi, de cette nouvelle technologie, voyons comment ont réagi les plus grands sites d’actualité (qui sont les premiers concernés).

Il y a 1 an, en février 2016, 13 grands médias sur les 50 plus gros sites ont adopté le format AMP. Aujourd’hui, ils sont passés à 25. Soit seulement la moitié.

Voici les arguments des sites qui ne sont pas encore convaincus par cette technologie :

  • Le Monde, lui, n’est juste pas convaincu d’y gagner énormément. Le journal s’interroge aussi sur la pertinence de résultat des SERP entre ceux qui ont adopté le format AMP et les autres.

Pour autant, il semble que de plus en plus de sites commencent à s’y intéresser. D’ailleurs, Le Monde n’est pas totalement fermé sur cette nouvelle technologie et l’Équipe va réaliser quelques tests.

Surtout que l’optimisation technique et la mise en place sur les sites sont relativement faciles.

Ainsi, il existe d’ores et déjà, un plugin AMP pour tous les principaux CMS (WordPress, entre autres).

Si vous avez un blog, vous pouvez tout à fait passer vos pages en format AMP. Cela ne pourra qu’être bénéfique pour vous.

Par contre, pour les sites e-commerce, la décision est plus compliquée à prendre.

D’un côté, vous avez la possibilité d’afficher vos pages plus rapidement. De l’autre, le format AMP va mettre au second plan tous vos éléments non textuels. Cela signifie vos photos, par exemple. Ce qui peut se révéler problématique pour mettre en avant les produits que vous vendez.

Google est en train de travailler sur une version adaptée aux sites e-commerce. Wait and see.

 

AMP et SEO : quel lien ?

Il est encore un peu tôt pour affirmer si, oui ou non, le format AMP booste le référencement naturel d’un site.

Par exemple, aujourd’hui, j’ai essayé de taper en recherche un sujet d’actualité brulant : François Fillon qui s’accroche à son statut de candidat.

Dans les premiers résultats, nous trouvons un résultat du Figaro et de BFMTV qui n’utilisent pas de format AMP pour leur page.

Ce qui semble démontrer qu’aujourd’hui, pour ces gros sites déjà bien ancrés sur le web, l’AMP semble n’avoir que peu d’influence sur le positionnement de leurs pages dans les SERP.

Pour autant, j’ai pris l’exemple de sites adeptes des Google News qui ont plus à perdre qu’à gagner.

Quid alors des sites, autrefois absents de ces résultats, qui se verrait propulsés sur le devant de la scène grâce à ce format ?

En effet, il suffit d’apparaitre dans le carrousel ou dans les premiers résultats une fois pour voir son trafic faire un bond.

Ainsi, en partant de ce constat, pour le référencement naturel, un site méconnu a beaucoup plus à gagner qu’un gros site déjà en place qui sera obligé de s’en servir pour se défendre.

Rajoutons aussi que, parmi les critères appréciés par Google, la vitesse de chargement en fait partie.

Donc, bien que pour le moment, nous ne pouvons pas encore voir de résultats flagrants sur les bénéfices de l’AMP, il y a fort à parier que cette technologie devienne obligatoire d’ici quelque temps pour les sites d’information.

 

Pour en savoir plus sur l’AMP et mieux comprendre cette technologie, je vous invite à consulter le site du projet AMP. Vous avez aussi une adresse qui vous indique si votre page est bien en format AMP. Insérez-y votre URL et demandez-lui de valider. Vous verrez les différents changements à réaliser.

Dans tous les cas, si vous possédez un site d’information, intéressez-vous de près à ce sujet qui en est encore à ses prémisses.

Pour les sites e-commerce, attendez encore un peu ou installez l’AMP sur un site test avant de le mettre sur votre site. Surtout si vos contenus qui ne sont pas du texte sont importants pour vendre.

Une réflexion au sujet de « AMP et SEO : est-ce important pour votre site ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.