Devenir rédacteur freelance

Comment devenir rédacteur freelance ?

Le métier de rédacteur freelance peut faire rêver les amoureux de l’écriture. De nombreuses raisons à cela. Avant tout, il vous permet d’écrire, écrire et encore écrire sur de nombreux sujets. C’est ce qui le rend si passionnant. De plus, pas besoin de vous rendre au bureau, de supporter des horaires fixes et de rentrer dans une structure hiérarchique rigide. Vous êtes votre propre patron et c’est à vous qu’il convient de mener la barque.

Vous y réfléchissez sérieusement ? Voici comment devenir rédacteur freelance.

 

Commencer en tant que rédacteur freelance

 

Bien qu’une formation littéraire ou journalistique puisse aider, tout le monde peut être rédacteur freelance. Il suffit d’aimer écrire pour cela. Et être un peu geek sur les bords aussi. Si vous souhaitez tout de même effectuer une formation spécifique, je vous invite à vous rendre sur le portail des métiers sur internet où il est indiqué les différentes formations. Cliquez ici.

Dans tous les cas, pour bien commencer, je ne saurai que vous conseiller de créer un site (un blog par exemple) qui vous permettra d’exprimer votre talent. Vous pouvez aussi écrire un livre ou des nouvelles. Le but étant d’avoir quelque chose à montrer à la personne qui fera appel à vous.

Puisque le métier de rédacteur web évolue sur internet, un site me parait un indispensable. Il vous permettra de vous exercer aussi bien avec l’écriture web qu’avec les nombreux outils de webmarketing et SEO. Je pense à Google Analytics et Google Adwords entre autres. De plus, vous pouvez ouvrir une page Facebook, Twitter et Google+ afin d’appréhender les mécaniques du Social Media Marketing. Et pourquoi pas mettre en place une campagne d’emailing ? Ce sont autant de choses que doit savoir faire le Rédacteur Web freelance.

J’ai évoqué le webmarketing et le SEO. Ce sont, en effet, des connaissances indispensables dans ce métier. Si vous pouvez, faites vos armes dans une agence web, en stage ou en tant qu’employé. C’est la meilleure des formations. Vous pouvez aussi lire des livres spécialisés, parcourir internet à la recherche de blogs et rencontrer des professionnels. Le secteur du web voit évoluer un grand nombre d’autodidacte. Dans tous les cas, il faudra vous former et vous informer un maximum.

Le monde du référencement naturel évolue à vitesse grand V. Il vous faut à tout prix être à jour pour fournir à vos clients une prestation de qualité. Et qui dit prestation de qualité, dit bouche à oreille positif, donc plus de clients.

 

Quel statut choisir ?

 

Concernant le statut, pour ma part, j’ai commencé en tant qu’auto-entrepreneur. Plusieurs raisons à cela :

  • C’est un statut qui ne demande aucun investissement de départ et qui peut être créé rapidement. Vous recevez votre numéro SIRET en quelques jours (ça a mis moins de 2 semaines pour moi).
  • L’administratif est ultra simplifiée. Il suffit de vous rendre sur le site www.lautoentrepreneur.fr pour déclarer et payer vos cotisations et contributions sociales obligatoires.
  • Concernant les charges sociales justement, elles sont de l’ordre de 25% environ. C’est relativement peu comparé aux autres statuts.
  • Vous avez aussi accès à l’ACCRE qui diminue grandement vos charges sociales dans les premières années.
  • Vous pouvez arrêter votre auto-entreprise quand vous le désirez si vous souhaitez changer d’activité.

Attention toutefois : être auto-entrepreneur signifie que vous cotisez moins pour votre retraite et que vous n’avez aucune assurance chômage. De plus, votre chiffre d’affaires est plafonné à 32 900€ l’année. Ce qui peut se révéler problématique une fois que votre activité aura pris de l’ampleur. Mais pour commencer, c’est un excellent statut. A vous de voir après quelques années si vous souhaitez partir vers une SASU, une EURL ou encore une entreprise personnelle.

 

Comment trouver vos clients ?

 

Maintenant que votre entreprise est créée, il vous faudra trouver rapidement vos premiers clients. Et oui, puisque vous êtes votre propre patron, vous devrez faire de la prospection. Attention à ne pas posséder un unique client. Déjà, c’est illégal (cela peut être pris pour du salariat déguisé) et en plus, c’est dangereux. Evidemment, plus vous possédez de clients et  mieux c’est. Ainsi, vous n’êtes pas dépendant et si un de vos clients vous lâche, vous pouvez vous rattraper avec les autres et avoir un peu de temps pour en trouver de nouveaux.

Débutez par vos proches et les personnes que vous connaissez. Le bouche à oreille marche toujours. Ecumez vos contacts de réseaux sociaux, rendez-vous dans des salons spécialisés ou démarchez directement par mail, téléphone ou en rendant visite à des commerçants ou des agences. C’est une véritable organisation à avoir entre les textes, l’administratif et le commercial. Mais c’est une nécessité. Il existe aussi des plate-formes spécialisées que je suis en train de tester. J’en parlerai dans un futur article.

 

Enfin, n’oubliez pas non plus de penser à votre tarif. Pour vous aider, voici un article qui traite du sujet : comment établir votre tarif de rédaction ? Maintenant que vous avez toutes les clés pour commencer votre activité, je n’ai plus qu’à vous souhaiter la bienvenue dans le monde de la rédaction web :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.