frequence publication blog

Quelle est la bonne fréquence de publication pour votre blog ?

Que vous soyez une entreprise ou un particulier, si vous aimez écrire et que vous avez des informations importantes à partager, vous avez sans doute déjà voulu ouvrir un blog. Et là, vous vous êtes sans doute posé la question fatidique : quelle est la bonne fréquence de publication pour mon blog ?

Sachez-le : vous faites bien de vous poser cette question. En effet, cette interrogation importante vous permettra de mettre en place votre calendrier éditorial.

 

La bonne fréquence de publication sur votre blog : être régulier avant tout.

Cet article pourrait être très court. Parce que la bonne fréquence de publication pour un blog consiste tout simplement à publier régulièrement et sans retard vos articles. Tout simplement.

En effet, ne pas être passer par la case « Création de calendrier éditorial » va vous desservir à un moment donné. Bien que ce travail nécessite un certain temps de réflexion, il vous permettra d’être bien plus productif.

Lorsque vous vous lancez dans une stratégie de contenus, il vous faut impérativement publier vos articles à intervalles réguliers. Ainsi, vous donnez aux moteurs de recherche l’information de revenir, eux-aussi, régulièrement. Ce faisant, vos pages seront indexées plus rapidement.

De plus, en faisant cela, vous donnez implicitement rendez-vous à vos lecteurs. Si vous leur promettez de sortir un nouvel article tous les vendredis, il n’y a rien de plus décevant pour eux que de ne pas pouvoir lire leur article tous les vendredis, devant un café chaud le matin, pendant la pause déjeuner ou le soir, dans les transports en commun.

Ainsi, avant de commencer, interrogez-vous sur votre capacité en matière de rédaction.

 

Quelle fréquence de publication sur votre blog avec budget et temps illimité ?

Premier cas de figure : vous avez un budget et/ou un temps illimité.

Dans ce cas, je ne peux que vous inciter à produire le plus possible. Vous pouvez ainsi partir sur autant d’articles quotidiens que vous le désirez. Attention toutefois à proposer toujours du contenu pertinent. J’ai vu le cas de blogs qui publient en masse des articles répétitifs, courts et qui n’apportent rien au sujet traité. C’est bien pour les moteurs de recherche (encore que…), mais est-ce que ce type de pratique va permettre à votre blog de perdurer dans le temps ? Je ne suis pas sûr.

De plus, si vous avez un site e-commerce et que vous avez une grosse base de données produits, c’est un plus. Surtout si cette base de données évolue constamment.

Pourquoi ? Je prends en exemple l’un de mes clients qui se trouve être l’un des leaders du e-commerce en France. Ce site possède une équipe de rédacteurs pour écrire toutes ses fiches produits. Avec plus d’un million de références sur son site, il veut écrire plus de 1000 fiches produis par mois. Bien que cela lui demande un certain budget, cela permet à son site d’être toujours mis à jour et de continuer à truster les premières places sur un grand nombre de mots-clés. Cela sans être obligé de tenir un blog.

Attention toutefois : si vous avez du temps de façon temporaire, ne faites pas l’erreur de publier en masse sur une période courte et d’arrêter ensuite. Préférez écrire des textes en avance pour les périodes où le temps manquera.

À noter aussi : si vous avez le budget, pourquoi ne pas embaucher un rédacteur web en interne ou sous-traiter votre production de contenus ?

 

Quelle fréquence de publication sur votre blog avec temps et budget restreint ?

Deuxième cas de figure : vous avez un budget et/ou un temps limité.

Vous êtes dans une petite entreprise ou vous possédez un blog personnel que vous animez, en rentrant du travail ? Alors, vous avez surement moins de force de frappe qu’une grosse entreprise ou qu’un blogger professionnel. Vous devrez donc faire un choix.

Je peux vous donner mon propre exemple. Mettant avant tout ma plume au service de mes clients, je ne peux me permettre de passer trop de temps sur mon blog. J’ai donc choisi de ne publier qu’un seul article par semaine. Et j’essaie autant que possible de m’y tenir. Pour le moment, j’ai juste sauté 1 ou 2 publications par manque de temps. Sans doute que je devrai aussi repasser sur quelques textes plus tard. Mais le pari est pour le moment réussi.

En fait, quand vous manquez de temps et d’argent, vous serez dans la position où vous devrez produire vos contenus vous-même. Si vous ne pouvez vraiment pas vous dégager du temps pour écrire et que vous avez réussi à mettre un peu d’argent de côté, pourquoi ne pas faire appel à un rédacteur/une rédactrice indépendant/e pour vous aider sur 1 ou 2 articles par mois afin de vous soulager ? C’est le choix de certains de mes clients qui viennent de commencer leur activité et qui souhaitent que je les épaule sur quelques articles.

Quoi qu’il en soit, le plus important est de vous tenir au rythme de publication que vous vous êtes fixé. Ne voyez pas trop gros dès le départ. Commencez peut-être par 1 article tous les 15 jours. Puis, si vous pouvez vous dégager du temps, montez à 1 article par semaine. Sachant qu’un article peut nécessiter plusieurs heures avant d’être mis en ligne, une publication plus soutenue risque d’être difficile à suivre sur le long terme. Votre objectif : rester dans la course en continuant à produire, toutes les semaines, sans faillir.

Attention toutefois : en adoptant un rythme de publication plus lent, il faut que vos textes aient une véritable valeur ajoutée ou un but. Dans le cas contraire, vous vous épuiserez pour rien.

 

Vous l’avez compris : le marketing de contenu est une stratégie de communication qui nécessite un gros investissement et surtout une bonne prise de recul. Si vous souhaitez que votre blog atteigne des sommets, il n’y a pas de mystère : il faut produire encore et encore sans baisser le rythme.

Bien sûr, si vous faites un blog « just for fun », dans ce cas, faites ce qu’il vous plaira. Se tenir à un rythme de publication n’a pas vraiment d’importance dans ce cas de figure. Le plus important : prendre plaisir à écrire.

Évidemment, cette dernière affirmation est aussi valable pour un blog professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.