Principales mises à jour de l'algorithme de Google.

Historiques des principales mises à jour de l’algorithme de Google.

Si vous travaillez dans le monde merveilleux du référencement web, vous avez sans doute entendu parler des nombreuses mises à jour de l’algorithme de Google. En effet, Google est le meilleur partenaire des référenceurs. C’est aussi une sorte de Dieu qui demande à ce qu’on le vénère au quotidien pour éviter que nos sites soient pénalisés en termes de référencement naturel.

Ainsi, vous avez sans doute entendu parler de Google Panda et Google Penguin ? Mais savez-vous vraiment à quoi servent ces mises à jour en référencement et SEO ? Pour vous aider, je vous offre un résumé des différentes majs et algo importants de Google, par ordre chronologique d’apparition.

 

2010 : algorithme Google favorisant les sites rapides.

Cet algorithme est sorti en 2010. Il consiste tout simplement à mettre en avant les sites qui font le nécessaire pour fournir à leurs internautes un chargement de pages rapide.

 

2011 : Google Panda.

Nous attaquons fort et rapidement avec l’apparition de la mise à jour Panda de Google. À l’heure où j’écris ces lignes, Google Panda a connu 30 mises à jour (la dernière date du 18 juillet 2015).

En quelques mots, Google Panda sert à détecter les sites proposant des contenus de faible valeur. Ainsi, les sites utilisant des techniques black hat ou produisant des textes automatiques ont subi une forte pénalité en termes de positionnement et d’indexation. C’est aussi le cas des pages ayant du Duplicate Content en leur sein. Les sites concernés sont, entre autres, les comparateurs de prix, les sites d’avis, les annuaires, etc.

Nous, rédacteurs web, ne pouvons que remercier Google Panda puisque c’est grâce à lui que nous travaillons. De là à dire que Google Panda est le meilleur ami de la rédaction web, il n’y a pas qu’un pas que je n’ose pas encore franchir.

 

2012 : Google Penguin.

Assez rapidement, l’algorithme Google Penguin (Google Pingouin chez nous) voit le jour. Sa première version date de 2012. Au moment où j’écris cet article, Google Penguin en est à sa 7e version (datée du 23 septembre 2016).

Là on Panda vérifie principalement le contenu d’un site, Google Penguin vient pénaliser toutes mauvaises stratégies de netlinking. Ainsi, Google fait très attention aux liens suroptimisés, à l’achat de backlinks ou encore aux liens de faible qualité. En gros, toutes les erreurs au niveau de votre maillage interne et externe.

 

2013 : Google Hummingbird (ou Google Colibri).

La mise à jour Google Hummingbird (Google Colibri chez nous) est passée relativement inaperçue. Pourquoi ? Parce qu’elle favorise les requêtes de type longue traine dans la recherche Google.

En effet, d’après le géant américain, Google Hummingbird sert à identifier plus facilement les requêtes longues afin de fournir une réponse plus précise aux internautes. Ce qui incite à nous intéresser d’autant plus aux mots-clés de la longue traine pour notre SEO Google.

 

2014 : mise à jour favorisant les pages HTTPS.

Google veut fournir aux internautes une qualité de navigation optimale. C’est pourquoi, avec cette mise à jour, il offre un coup de pouce aux sites qui proposent des pages sécurisées utilisant le fameux protocole HTTPS.

D’après ce qui est dit, cette mise à jour concerne toutes les pages de tous les sites mondiaux, de façon individuelle. Ainsi, pour faire plus simple, vos pages HTTPS seront mieux positionnées que vos pages HTTP.

 

2015 : mise à jour concernant la compatibilité mobile.

Les smartphones sont le futur. Et ça Google le sait. Parce que nous sommes toujours plus nombreux à naviguer sur internet et à utiliser les moteurs de recherche sur nos portables, Google a décidé de s’intéresser de près à cette nouvelle technologie.

A savoir : comme la mise à jour HTTPS, la mise à jour de compatibilité mobile fonctionne page par page. En d’autres termes, cela signifie que les pages Mobile friendly compatibles avec les smartphones seront favorisées dans les moteurs de recherche, par rapport aux pages qui ne le sont pas.

Généralement, en passant par un CMS connu (WordPress, Prestashop etc.), vous n’aurez aucun souci. En effet, ces grands noms du web proposent des sites responsive design (qui s’adaptent à tous les formats d’écran).

 

2015 : Google RankBrain.

Après Google Colibri vient Google RankBrain. L’objectif du célèbre moteur de recherche est ici de répondre toujours plus précisément aux requêtes des internautes.

Google RankBrain a donc été créé pour identifier les requêtes les plus complexes que nous soumettons tous les jours à Google, et surtout, les requêtes encore jamais cherchées.

Google RankBrain est donc en rapport direct avec Google Hummingbird, puisque son objectif est de nous proposer des résultats de recherche exacts.

 

2015 : Phantom 2.

Voici une mise à jour assez mystérieuse (qui porte donc bien son nom). En effet, déjà, ce qui est marrant, c’est que nous connaissons Phantom 2, mais pas Phantom, premier du nom. D’après Google, une première mise à jour a été effectuée en toute discrétion dans le courant de l’année 2013, sans aucune annonce.

L’objectif de Phantom est de travailler avec Panda main dans la main afin de détecter et bannir des SERP les pages possédant du contenu de faible qualité. D’après les testeurs, les pénalités de Phantom 2 semblent ne pas concerner le site en entier. À voir si Phantom 2 travaille par page ou par rubrique pour notre référencement Google.

Dans tous les cas, les cibles de Phantom 2 sont toujours les sites aux contenus de faible valeur. Les premières victimes de Phantom 2 sont donc les mêmes que celles de Google Panda.

 

Avec ces différentes mises à jour de l’algorithme de Google, vous comprenez que le géant américain semble miser sur un internet propre et qualifié, centré avant tout sur l’expérience utilisateur. Gardez cela en tête et pensez à toujours proposer un contenu intéressant et unique si vous voulez améliorer votre trafic. Si nécessaire, je vous incite à consulter souvent (ou à demander à votre Webmaster de le faire) votre Webmaster Tools. D’ailleurs, que vous soyez en pleine optimisation ou refonte de votre site, vous devriez souvent vérifier cet excellent outil SEO (contrairement à Google Analytics et Google Adwords qui sont de moins en moins précis).

J’ai évidemment décidé d’en écarter certaines afin de me concentrer sur les mises à jour qui me semblent les plus importantes. Je reviendrai sans doute plus précisément sur Google Panda et Google Penguin dans des articles futurs.

Aussi, j’éditerai cet article autant que possible dès l’arrivée de nouvelles mises à jour.

3 réflexions au sujet de « Historiques des principales mises à jour de l’algorithme de Google. »

  1. Bien détaillé et illustré comme article. Je pense que plus il y a les contenus que Google devront gérer, plus les algorithmes qu’il va déployer vont être mise à jour. Faut s’y attendre surtout les référenceurs.

  2. Un récapitulatif très utile vu qu’on commence à ne plus connaître les véritables mécanismes des moteurs de recherche. Les techniques de référencement devront sans doute être revues afin de les adapter à ces nouvelles mises à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.