optimiser balise meta description

Comment optimiser la balise meta description ?

Certains experts SEO vous diront « optimiser la balise meta description ne sert plus à rien pour le référencement naturel. »

Ils ont raison et tort à la fois. À cause de nombreux abus, les moteurs de recherche ne prennent plus en compte les mots-clés insérés dans cette fameuse balise.

Pour autant, la balise meta description est encore importante puisqu’elle peut donner envie aux internautes d’aller voir votre site plutôt que celui du voisin.

De plus, si vous réussissez à ramener plus de monde que vos concurrents, Google identifiera votre site comme étant plus pertinent que les autres dans les résultats de recherche. Et donc vous faire remonter de positions dans les SERP.

Là, vous comprenez que finalement, la balise meta description reste importante pour le SEO.

Alors, comment l’optimiser ?

Quelques points qui vont vous aider à créer des balises meta description performantes.

 

Quelle taille pour le texte de la meta description ?

Vous entendez partout que la taille optimale du texte dans la balise meta description est de 160 caractères maximum.

En effet, au-delà, Google la coupe pour laisser seulement des pointillés.

C’est à moitié vrai.

Dans les faits, c’est plus compliqué que ça. En fait, cela dépend de ce que recherche l’internaute. S’il tape une expression courte, la meta description sera courte, elle aussi (2 lignes).

Par contre, s’il tape une expression plus précise (donc plus grande), la meta description pourra tenir sur 3 lignes (voire 4).

Personnellement, je m’arrête, si possible, à 160 caractères. Mais en sachant que les internautes recherchent de plus en plus souvent des expressions longue traîne, il peut être intéressant de rallonger un peu votre texte.

 

Google propose de la remplir automatiquement : bonne idée ?

Vous avez sûrement vu que quand vous n’écrivez pas manuellement votre meta description, les moteurs de recherche la remplissent automatiquement.

C’est justement le problème : en choisissant des termes automatiquement, vous pouvez vous retrouver avec un texte illisible, qui tombe souvent à côté.

En plus de ne pas être très sexy (donc pas intéressant pour votre CTR), ce court texte ne sert absolument à rien.

Vous pouvez vous dire que Google va utiliser des mots-clés intéressants. Oui, ce peut être le cas… avec de la chance.

Mais, gardez en tête que cette balise doit être écrite avant tout pour les internautes. C’est eux que vous voulez séduire.

Les moteurs de recherche ne vous aideront pas à faire remonter votre page seulement avec la meta description. Les internautes, si.

Donc, privilégiez une rédaction manuelle plutôt qu’automatique.

 

Un petit résumé de votre page qui vient compléter le titre

La balise title est la première chose que voient les internautes. La balise meta description se trouve juste en dessous. Les deux sont très importantes.

Le titre attirera l’œil et donnera envie de lire la description de votre page qui, je l’espère, incitera l’internaute à venir vous voir.

En partant de ce constat, vous comprenez qu’il est important d’écrire une balise meta description qui vient compléter votre titre.

Dans le titre, vous donnez le nom de votre site et le titre de l’article. Dans la description, vous faites un résumé concis et efficace (une sorte de teaser).

Évidemment, les deux balises doivent être différentes.

De même, chaque page doit contenir une meta description unique, sous peine de tomber dans le duplicate content.

 

Que mettre dans la balise meta description ?

Ah la fameuse question : « comment rédiger une bonne balise meta description ? » !

C’est une interrogation que se posent de nombreux créateurs de sites internet, mais aussi des rédacteurs web ou des experts SEO.

Tout d’abord, il faut vous dire que votre texte doit donner envie à l’internaute de cliquer.

Certains choisissent un texte décalé :

Meta description Golden Moustache

D’autres préfèrent donner les points forts de leur marque :

Meta description Sarenza

D’autres enfin sont plus factuels :

Meta description Canal +

Le choix vous appartient (et est fonction de votre cible).

Dans tous les cas, vous devez répondre à la demande de l’internaute en vous mettant à sa place et en utilisant principalement des verbes d’action en plus du vouvoiement (ou du tutoiement en fonction de votre cible).

Ainsi, imaginons que vous êtes sur un site e-commerce qui vend des vêtements pour homme. Demandez-vous ce que recherche précisément une personne qui tape « blouson en cuir noir homme ». Est-ce le confort ? Le fait d’avoir chaud ? D’avoir toujours la classe ? Ou peut-être est-il réceptif à la matière (cuir véritable plutôt que simili-cuir) ? Est-ce le prix ? La livraison ? Les tailles ?

Bref, posez-vous toutes les questions qui vous permettront de tomber juste.

Juste une astuce : évitez les termes que tout le monde utilise et ceux qui ne veulent rien dire comme « pas cher ». Démarquez-vous.

Mais aussi, restez dans le ton et le style de votre page. Si vous écrivez une meta description sérieuse, mais que votre site est plutôt fun, certaines personnes pourront être déboussolées et fuir.

Et bien sûr : ne mentez pas.

Un internaute qui arrive sur votre site, c’est une bonne chose. Mais s’il repart directement parce qu’il ne trouve pas ce que vous lui avez promis dans la balise, c’est bête.

Soyez toujours honnête et transparent.

Finalement, évitez les caractères spéciaux. Bien que Google commence à les supporter, parfois, ils peuvent entraîner des erreurs d’affichage ou une lecture difficile des internautes.

Soyez le plus simple possible.

La plus grosse erreur que vous pouvez faire est de rédiger une suite de mots-clés. En plus de ne servir à rien, cela peut être vu comme du keyword stuffing qui pénalisera votre site.

 

Vous l’avez compris, le plus important pour la rédaction d’une balise meta description est le fait qu’elle soit simple et attirante pour l’internaute.

Votre objectif : travailler chaque metadescription pour la rendre unique et adaptée aux besoins de votre cible.

Si vous utilisez un CMS connu (WordPress, Prestashop, Joomla, Drupal ou Magento), elle est très facile à trouver et à remplir.

Ne faites pas l’erreur de l’oublier et/ou de la dupliquer sur toutes vos pages !

Une réflexion au sujet de « Comment optimiser la balise meta description ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.