optimiser footer référencement naturel

Est-il obligatoire d’optimiser votre footer pour votre référencement naturel ?

Dans un article précédent, je parlais de la suroptimisation. J’y évoquais le footer et l’utilisation de liens à l’intérieur de celui-ci.

Ce sujet méritant à lui seul un article complet, je me suis empressé de prendre mon clavier une nouvelle fois afin de vous en parler plus précisément.

Alors, comment optimiser votre footer pour votre référencement naturel ? Et faut-il faire comme de nombreux sites en y plaçant de nombreux liens internes et externes ? Voyons ça tout de suite.

 

Le footer : une partie délaissée et mal-aimée.

Comme son nom l’indique, le footer est la partie qui se trouve au bas de votre site web. Jusque-là, rien de bien difficile à comprendre. Ainsi, si vous connaissez la notion de ligne de flottaison, vous savez que peu de personnes vont lire ce fameux footer. Le pauvre…

Et en effet, peu d’internautes vont aller scroller pour aller chercher le footer. Généralement, quand nous arrivons sur un site, nous consultons en premier les éléments qui s’affichent devant nos yeux. Si ce que nous y trouvons nous plait, peut-être irons-nous voir plus bas. Dans le cas contraire, nous n’aurons aucun scrupule à aller voir ailleurs. Dans les deux cas, il n’est pas dit que nous descendrons jusqu’au footer.

En partant de ce constat, de nombreux sites choisissent de faire un peu n’importe quoi avec leur footer. Et le pire, c’est que j’ai vu certains experts SEO les suivre dans leurs délires. Voire même leur indiquer des procédés et des techniques de référencement qui ont fait leur temps.

Résultat : nous voyons des footers maltraités qui, en plus de ne pas être efficaces, peuvent aussi pénaliser le référencement du site en entier (par suroptimisation). Alors, arrêtons le massacre des footers et voyons comment faire pour créer un footer heureux qui va encourager l’épanouissement de votre site.

 

Un bon footer, c’est un footer qui…

En fait, c’est simple, les mêmes règles s’appliquent pour votre footer que pour le reste de votre site. Est-ce que vous allez mettre une suite de mots-clés dans votre header ou votre texte principal ? Le premier qui dit oui devra réviser de nouveau ses leçons de SEO et rédaction web. Non, bien sûr que non ! Pour le footer c’est pareil.

… ne ressemble à aucun autre.

Donc, un bon footer, c’est avant tout un footer unique par page. Cela veut dire que vous devez éviter à tout prix de faire du duplicate content en ne travaillant pas votre footer. D’ailleurs, de nombreux sites décident de l’alléger un maximum. C’est une solution. Si vous avez le temps (ou l’argent), vous pouvez placer un texte unique au sein de votre footer, sur chaque page.

Je ne suis pas fier de ce que je vais vous dire maintenant, mais c’est une réalité : votre footer n’étant pas énormément lu, la qualité du texte a moins d’importance que pour le contenu principal. Évidemment, il vaut mieux écrire un texte de qualité pour faire plaisir au Dieu Google. Mais, dans ce cas (et seulement dans ce cas), un bon outil de création de contenus peut faire l’affaire. Sous réserve que vous soyez sûr qu’il ne fait pas de duplicate content et qu’il ne crée pas de liens qui ne sont pas en cohérence avec votre page, bien entendu.

… qui possède de bons liens internes et externes.

Un bon footer, c’est aussi un footer qui rentre dans votre stratégie de maillage interne et externe. Je sais qu’au début du texte, je vous ai dit de ne pas multiplier les liens. Mais en rajouter quelques-uns peut être très efficace pour votre référencement naturel. Encore une fois, pensez comme pour vos autres textes. Un lien interne vers une page profonde en cohérence avec votre page actuelle est bénéfique. C’est aussi le cas d’un lien externe vers un site sur votre thématique.

Certains utilisent aussi le footer pour faire un lien vers toutes leurs pages corporate (mentions légales, contact, page de présentation, etc.). D’après ce que j’ai pu lire, cela n’a pas vraiment d’importance. Personnellement, quand je veux plus d’informations sur un site, j’ai pris l’habitude de regarder justement leurs footers. Donc, pourquoi pas.

 

Les choses à ne pas faire si vous souhaitez optimiser votre footer.

Maintenant que nous avons vu les bonnes pratiques, passons du côté obscur de la Force. Faisons le tour des choses à ne pas faire si vous voulez bien travailler votre footer.

Première mauvaise idée : multiplier les liens et les mots-clés.

Vous allez penser que je suis lourd avec ça. C’est vrai, je l’avoue. J’en ai parlé dans un autre texte et plusieurs fois dans celui-ci. Mais, selon moi, c’est bien la pire chose à faire pour votre footer (et votre site, par extension). Certains cachent ces liens et mots-clés dans un pseudo plan de site. Ça, c’est le but du menu. Rajouter un deuxième menu dans le footer ne sert absolument à rien en termes de référencement. Pire : cela peut même vous desservir.

Deuxième mauvaise idée : cacher des choses dans le footer.

Technique de black hat par excellence : utiliser le footer pour cacher des liens ou des items. Bah oui, les internautes ne vont pas le voir alors pourquoi s’embêter ? Au pire, vu que c’est caché, personne n’y verra rien à redire. La majorité des internautes, peut-être. Mais les moteurs de recherche le remarqueront tôt ou tard. Attention à la sentence quand elle va tomber.

Vouloir faire son malin en cachant des choses par le biais du CSS est une très mauvaise idée qui peut vous faire chuter lourdement.

Troisième mauvaise idée : garder le même footer sur toutes les pages.

Un peu moins important, mais dommage si vous voulez optimiser votre site au maximum : dupliquer le même footer sur toutes les pages.

Moins grave si vous avez seulement des liens vers vos pages corporate. Un peu plus embêtant si vous avez un texte ou des liens identiques sur toutes les pages. La punition que les moteurs de recherche appliquent aux sites qui pratiquent le duplicate content peut faire très mal.

Encore une fois : pensez à créer des footers uniques par page. Évitez donc à tout prix les footer fixes.

Quatrième mauvaise idée : ne pas penser au footer.

Aujourd’hui, de plus en plus de webmasters utilisent des CMS et des templates prédéfinis. Généralement, avec des outils tels que WordPress ou Prestashop, vous pouvez travailler efficacement votre footer. Mais dans le cas où vous construisez votre site, ne pas penser à l’intégration du footer est une grosse erreur.

Le footer doit être pensé comme une partie intégrante de votre site, au même titre que vos menus et votre header. Il est ainsi utile pour évoquer des éléments importants qui n’ont leur place nulle part ailleurs. Il peut aussi servir à faciliter la navigation au sein de votre site web.

Ainsi, certains choisissent d’y intégrer une fonction pour revenir en haut de page (très utile) ou encore d’y placer les liens vers leurs différents réseaux sociaux. D’autres encore se servent du footer pour parler de leurs partenaires et montrer, par ce biais, qu’ils sont populaires. Pas bête !

 

Dans tous les cas, considérez le footer comme une partie intégrante et importante de votre site. C’est pourquoi je vous conseille de faire appel à un graphiste qui saura vous créer un design aussi joli que pratique. Bien que cela ne soit qu’esthétique, finalement, vous vous rendrez compte qu’un footer bien pensé vous aidera à mieux positionner vos pages. Et surtout, pensez à l’optimisation de ce bas de page de la même façon que pour le reste de votre site. Soit : en évitant le duplicate content et en mettant en place des liens internes et externes pertinents.

Une réflexion au sujet de « Est-il obligatoire d’optimiser votre footer pour votre référencement naturel ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.