référencement naturel

Pour votre référencement naturel, oubliez le contenu et pensez contexte.

Depuis quelques années, nous voyons l’algorithme de Google évoluer vers un outil plus intelligent (initié depuis la mise à jour Google Panda). En gros, pour nous rédacteurs, experts SEO et créateurs de sites internet, cela implique une écriture plus fluide et des textes informatifs.

Alors qu’auparavant, nous disions que le contenu était ROI pour votre site internet et le référencement Google, il est en passe de perdre son trône au profit du contexte, qui devient la référence en la matière pour votre référencement naturel (SEO ou Search Engine Optimization pour rappel) et votre positionnement Google.

Comment ? Pourquoi ? Quelle est la différence entre le contenu et le contexte pour référencer son site ? Je vous dis tout.

 

Fini le contenu : place au contexte, le nouveau ROI du référencement naturel.

Il y’a quelques années, écrire un texte pour le web était « relativement » simple. En tant que rédacteur et expert référencement, nous mettions de côté notre plume pour devenir une espèce de machine capable de fournir des textes à la chaine, bourrés de mots-clés (longue traine ou non).

La stratégie des sites pour être référencés était simple : elle consistait à choisir un mot-clé intéressant, en rapport avec la thématique du site et du texte en cours d’écriture. Ensuite, il suffisait de blinder notre texte avec ce mot-clé (sans oublier les balises telles que la meta description bien sûr). Le mot-clé était donc répété autant de fois que nécessaire afin de prendre Google par la main en lui disant « voici le mot-clé qui m’intéresse et vu mon effort pour le placer autant que possible, fait le nécessaire pour améliorer mon référencement en me faisant remonter dans les SERP stp ! ».

Aujourd’hui, les techniques d’acquisition de trafic ont changé. Google, dans sa volonté de fournir à ses internautes un service de plus en plus qualifié et pointu, nous incite à repenser complètement notre méthode de travail si on veut faire du SEO gratuit. Ce qui n’est pas un mal en soi.

Car bien qu’il soit toujours intéressant de partir d’un mot-clé pour être en première page, il devient maintenant primordial d’enrichir votre texte avec tous les mots et expressions en rapport avec la sémantique de ce mot-clé afin de l’indexer efficacement d’après les lois de référencement de Google.

 

Le contexte : qu’est-ce que ça implique réellement dans votre stratégie de référencement naturel ?

Dans les faits, le contexte est une notion extrêmement simple.

En tant que rédacteur ou pro du référencement naturel, vous connaissez sûrement le terme de champ lexical. Pour ceux qui ne savent pas, le champ lexical est l’ensemble des mots et expressions qui se rapportent à une thématique.

Prenons un exemple pour illustrer cela. Vu que quand j’écris ces lignes, l’heure du déjeuner approche, imaginons que nous devons écrire un texte sur une recette de quiche lorraine. Bien sûr, le premier champ lexical qui nous vient à l’esprit est celui de la cuisine. Nous emploierons donc des termes liés à la cuisine (recette, ingrédient, vocabulaire lié à la préparation du plat, etc.). Mais aussi celui de la quiche lorraine. Ça parait bête comme ça, mais il y’a bien un champ lexical de la quiche lorraine. Au sein de celui-ci, vous retrouvez, par exemple, recette traditionnelle de quiche lorraine, salade verte (pour accompagner votre quiche), plat à tarte, quiche lorraine facile, etc.

Ici, j’ai employé un exemple spécifique pour bien vous montrer. Vous imaginez donc que pour un sujet plus généraliste (cuisine française par exemple), vous aurez matière à ne pas vous répéter et rédiger un texte agréable à lire pour les moteurs de recherche et les internautes.

En soi, nous passons d’une rédaction robotique, centrée sur les mots-clés et le bourrage (au sens propre du terme) à une rédaction plus qualifiée, nécessitant une véritable recherche, un vocabulaire enrichi et une information poussée.

C’est sûr que ça nous donne plus de travail, à nous rédacteurs. Mais cela permet aussi de nettoyer internet de ces nombreuses pages pensées avant tout pour les moteurs de recherche, et non pour ses lecteurs. Personnellement, quand je cherche une information, ça m’énerve de tomber sur un texte qui ne donne aucune solution.

Aujourd’hui, ce n’est plus possible. Le vrai travail d’un rédacteur se rapproche de plus en plus de celui d’un journaliste, avec toujours la notion de SEO, inhérente à notre métier. Ainsi, notre rôle est de fournir un texte informatif comprenant en son sein, des mots-clés choisis pour leur cohérence et insérés de façon intelligente.

 

Conseils pour mettre en place une bonne stratégie de contexte SEO.

Pour mettre en place une bonne stratégie SEO aujourd’hui, je vous conseille de partir encore d’un mot-clé précis. Puis, prenez le temps de rédiger un titre percutant et un plan détaillé qui répond précisément à la question posée.

En faisant cet exercice préliminaire, vous aurez déjà une idée des thématiques et des champs lexicaux à travailler tout au long de votre article.

Pour vous aider, voici quelques outils de référencement que je vous propose d’utiliser :

N’hésitez pas à consulter les textes de vos concurrents pour connaitre les champs lexicaux et les thématiques qui vous intéressent.

Petite astuce : rechargez souvent votre texte au sein de l’outil choisi pour voir où vous en êtes. Cela vous permettra de rectifier le tir si besoin est.

N’oubliez pas non de mettre en place un bon maillage interne (netlinking pour les intimes) en mettant en place des catégories cohérentes et définies (on parle de cocon sémantique ou de silo). Cela reste une technique de SEO et référencement qui a fait ses preuves.

De plus, si vous êtes adepte de l’échange de liens et si vous cherchez à obtenir des backlinks, cherchez du côté des sites de la même thématique que votre texte. C’est primordial pour une bonne optimisation SEO.

 

Ce qui est intéressant avec le SEO et le content marketing, c’est le caractère évolutif de ces disciplines. L’émergence du contexte dans le référencement naturel en est une preuve concrète. En quelques années seulement, nous sommes passés d’une pure stratégie de mots-clés (assez bourrine avouons-le) à une rédaction de plus en plus précise et informative (journalistique dirons certains).

Alors si vous êtes encore en train de penser à comment placer le plus de fois possible votre mot-clé dans votre texte, il serait peut-être temps de changer de méthode pour optimiser votre référencement. Si c’est votre agence de référencement naturel qui vous incite à le faire, fuyez. Sauf si vous produisez énormément de textes au quotidien (comme certains gros sites d’e-commerce et d’actualités, encore friands de ce type de stratégie), vous êtes sur le mauvais chemin. Repensez votre méthode (ou celle de votre agence SEO) et dites-vous que la stratégie de contenu comme nous l’avons connue est vieillissante et prête à laisser sa place au contexte, plus jeune et dynamique. Normalement, le référencement de votre site devrait s’améliorer et le taux de rebond de vos pages aussi (bien que cela ne soit pas vraiment un indicateur de qualité, comme j’en ai parlé dans un autre texte). Et cela, sans faire de black hat.

Elle est pas belle la vie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.