Comment un simple stop word peut-il booster votre référencement naturel ?

Tout comprendre sur le concept de Stop Word.

Il existe encore aujourd’hui un grand débat et des interrogations sur certains mots au sein des titres, de la meta description et des articles. Ces petits mots dont je veux parler sont appelés stop word.

Qu’est-ce que les stops word exactement ? Quel poids ont-ils en référencement naturel ? Est-ce que les travailler peut être considéré comme du white hat ou du black hat ? Voici des questions qu’un référenceur et un expert en rédaction web / content marketing doit se poser.

Ce texte pour faire le point une bonne fois pour toutes.

 

Le Stop Word, ou mot vide.

En traduisant littéralement, nous voyons tout de suite à quoi peut correspondre un stop word. En effet, le terme français est : « mot vide ». Il ne suffit donc pas de chercher bien loin pour savoir que les stops words sont les mots qui ne sont pas pris en compte par les moteurs de recherche.

Ces petits termes sont, par exemple : « le », « la », « les », « de », « pour », « en », « avec », etc. En fait, tous les mots qui ne viennent pas qualifier la recherche.

Pour les connaitre précisément (je ne peux évidemment pas tous les lister), vous trouvez en ligne de nombreux sites qui répertorient tous les stops words français.

D’ailleurs, nous sommes beaucoup à tout simplement les omettre lors de notre recherche sur le moteur de recherche Google (ou autres). Par exemple, imaginons que vous soyez amateur de livres à suspense et que vous cherchiez un roman policier. Vous allez écrire plutôt « achat livre policier » ou « livre + auteur ». Qui écrit « achat d’un livre policier de machin » ? Pas grand monde.

En partant de ce constat, les robots de Google ont décidé de filtrer ces petits mots lors de leurs passages sur votre blog d’entreprise ou site de vente en ligne pour indexer vos pages. Ceux-ci ayant un poids sémantique trop faible, ils sont tout simplement ignorés.

Cela vaut aussi bien pour les mots-clés de la longue traine ou génériques.

Pourtant, dans certains cas, ces termes sont utiles pour votre référencement web.

 

Les Stops Words sont-ils vraiment ignorés ?

Vous le savez : depuis un moment, les moteurs de recherche favorisent les rédacteurs qui écrivent avant tout pour leurs lecteurs (oui, oui, ça arrive). Et cette tendance s’accentue avec le temps.

Ainsi, bien que les stops words sont généralement (remarquez mon insistance sur ce terme) ignorés par les moteurs de recherche, il est primordial de les rajouter.

Et cela, pour deux raisons simples :

  • La première : parce que vous devez évidemment utiliser la bonne expression. Oublier un mot pour être mieux positionné revient à se tirer une balle dans le pied. Les algorithmes de Google devenant de plus en plus performants, il est évident que le travail de rédaction sera, demain, mieux récompensé qu’une simple suite de mots-clés. Ainsi, si vous écrivez votre mot-clé stratégique sans stop word, vous perdrez aussi bien votre lecteur (il trouvera cela bizarre) que les moteurs de recherche (qui aiment satisfaire les internautes).
  • La seconde : parce que certaines expressions sont recherchées avec leur stop word. C’est le cas, par exemple, de « moteur de recherche » ou encore de « boite en carton ». De nombreuses personnes tapent, en effet, l’expression exacte pour ce type de recherche.

En réalité, plus le stop word est utilisé au sein de l’expression et plus votre moteur de recherche préféré (pour ne pas dire Google) accordera de poids à ce dernier.

Ainsi, pour reprendre notre exemple de « boite en carton », il y’a deux types de personnes :

  • Celles qui veulent aller vite : elles taperont donc « boite carton » ;
  • Les pointilleuses : elles rechercheront « boite en carton ».

Avec ou sans stop word : à vous de voir. Car, en fonction de votre choix, vous serez bien positionné sur une requête et moins bien sur l’autre.

 

Les Stops Words : des mots invisibles, mais nécessaires

Avec cet article, je veux vous montrer que les petits mots que nous oublions souvent peuvent être très importants. En effet, ces fameux stops words font partie intégrante de votre stratégie de publication de contenus et de recherche de mot-clé (donc, intrinsèquement, de netlinking).

Faut-il les prendre en compte en écrivant vos titres, balises meta description et URL ? À vous de voir en fonction de l’intérêt de votre audience pour la même expression avec ou sans stop word (voir les exemples cités dans le paragraphe précédent).

En effet, le même stop word pourra avoir deux poids sémantiques très différents en fonction de son emplacement.

Ce qui pourra jouer sur l’indexation de votre page, mais aussi sur votre position dans les SERP.

Donc, oui, les mots vides font partie des techniques de référencement que vous ne devez pas négliger pour mieux positionner les pages de votre site internet (blog ou e commerce).

De là à dire qu’ils peuvent vous permettre d’optimiser votre référencement Google en vous aidant à vous hisser vers la première place tant convoitée, je ne serai pas catégorique là-dessus.

Ceci étant dit, ce qui est sûr, c’est qu’ils peuvent vous offrir plus de trafic sans pénaliser votre référencement SEO. Alors, pourquoi s’en priver ? Le tout étant de choisir les bons keywords en amont en vous demandant « que recherche mon public cible ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.